Archéologie

Pendant la fouille

 


(1)
  


(3)


(4)


(5)
 


(6)

 

Etape 3 :

fouiller

 

Dans un premier temps, les structures sont partiellement fouillées afin d’obtenir une coupe verticale. La coupe stratigraphique fournit des renseignements sur la fonction, la dynamique de comblement et la chronologie relative des structures s'il y a lieu.
Par la suite, certaines structures sont vidées intégralement afin de :
• préciser leur nature exacte (un silo, une fosse à détritus, une cache, etc…);
• obtenir une datation plus précise.

 

 

(1) Cave gauloise de Villeneuve-St-Germain.
On procède par zones et par paliers afin de conserver intactes certaines parois qui jouent le rôle de coupes stratigraphiques, qui visualisent la succession des couches (strates) d’occupation. Villeneuve-Saint-Germain, l'Oppidum.

 

Tombes néolithiques à Bucy-le-Long.
Chaque tombe est complètement dégagée pour percevoir l’ensemble
des sépultures.

 

(3) Bucy-le-Long, la Fosselle, ZAC.
Tombe à incinération gauloise dégagée entièrement et fouillée très finement.

 
(4) Bucy-le-Long, La Héronnière, carr. Rout. Morin
Coupe stratigraphique. Elle fournit des renseignements sur la chronologie
relative des structures (contemporaines ou d'époques différentes).

 
(5) Villeneuve Saint-Germain, les Étomelles, ZAC.

 

(6) Soissons, rue Neuve de l'Hôpital. Pour ce site de faible étendue, on a eu
recours à un carroyage. Le carroyage est un système de carrés de 1m ou 5m
de côté que l’on numérote à l’aide de lettres et de chiffres à la manière
de mots croisés. Les vestiges sont enregistrés en fonction de leur position
dans le carré. Les carroyages permettent de démarrer plus facilement la fouille
de sites urbains où un décapage de surface n’est pas toujours possible
et où l’accumulation des vestiges ne permet pas toujours de progresser
en suivant les structures.


 

 

 

 

 

> Voir la suite…

ETAPE 4 : enregistrer et préserver l’information

Page générée en 0.024 seconde(s)